Je fais mon coming out

Je ne peux pas avoir d’enfant. Comment mon infertilité a bouleversé ma vie dans mon choix de carrière professionnel.

Lorsque tu prêtes attention aux témoignages de femmes entrepreneures, à la question

“Qu’est-ce qui vous a donné cette envie de vous lancer à votre compte ? Quel a été votre déclic?”

La réponse est très souvent la suivante :

«lorsque j’ai eu mon premier enfant, j’ai réalisé que je voulais plus de temps pour pouvoir m’occuper de lui.»

Fut un temps, tel un robot bien formaté, je disais souvent que je rêvais de pouvoir travailler à mon compte, pour que le jour où j’ai des enfants, je puisse passer du temps avec eux. En tant qu’indépendant, c’est bien plus simple de se prendre une matinée OFF pour rester à gazouiller devant son bébé, que lorsque l’on est salarié.

J’aimais cette idée.

Je trouvais que c’était une belle réponse, une noble réponse même. Je crois que quelque part, à chaque fois que je le répétais, j’essayais de m’en auto-persuader.

Pourtant ce n’était pas vrai. Et de vraiment très loin…

Je ne sais pas depuis combien de temps est-ce que tu me suis, mais il y a un an de ça, j’étais vraiment mal au point. J’ai d’ailleurs longuement partagé sur ma vérité sur le business en ligne à cette époque.

J’étouffais dans mon travail, dans ma vie et je voulais désespérément que Blogtrepreneure prenne son envol pour transformer les choses. Ce qui est paradoxal là-dedans, c’est que l’exacte même raison qui me poussait à être une entrepreneure à temps plein, était celle qui me retenait dans le salariat, corps et âme.

Parce que la vérité, c’est que je ne peux pas avoir d’enfants.

Lorsque tu ne peux pas avoir d’enfants en France, il te faut attendre, de longues années.

Et lorsque tu ne peux pas avoir d’enfants en Amérique du Nord, il te faut payer… beaucoup… beaucoup d’argent. Tu vois les téléfilms américains où des femmes au fond du trou, avec un couple en crise, doivent faire une FIV dans un centre de fertilité déprimant à mourir, à coup de dizaines de milliers de dollars ? Et bien c’est moi.

Me lancer à 100% sur Blogtrepreneure était un énorme pari sur l’avenir. Je pense que tu peux comprendre maintenant que l’enjeu allait bieeeennn au-delà de me planter et de devoir retourner à un emploi salarié. Il en allait surtout de ma possible maternité. Et ça, ça n’a pas de prix (ironique non ?). Je veux devenir mère.


Alors en cette période de l’année où il est coutume de faire le point sur l’année écoulée et de commencer à penser à celle qui s’annonce. Je voudrais que tu te poses la question : qu’est-ce que tu veux vraiment pour ta vie? Au plus profond de toi ?

Parce que parfois nos peurs nous paralysent de façon totalement irrationnelle. On pourrait se dire que dans ma situation en effet, il était préférable de se sacrifier quelques années le temps de pouvoir économiser suffisamment d’argent pour financer «mon projet bébé». Ou alors, on aurait aussi pu se dire que si mon boulot me rendait malade, ce n’était certainement pas une bonne chose que de continuer. Quitte à mettre 20 000$ dans une FIV, autant que je me sente bien dans ma peau pour mettre toutes les chances de mon côté pour que cela réussisse.

Tu vois comme tout est question de point de vue ?


J’ai le plaisir de t’informer que 2019 est TON année. Tout est possible si tu le souhaites. Si j’ai pu radicalement changer ma vie dans des conditions pareilles, pourquoi toi tu ne le pourrais pas ? Qu’as-tu à perdre ? Qu’as-tu à gagner ?

Je veux t’envoyer un message d’espoir, car toi seule est au commande de la suite de ta destinée. Quoique les gens en disent... Tout le monde a toujours un avis sur tout, mais c’est bien toi qui devra vivre avec ta vie, alors joue-là selon tes propres règles. Je te garantie que j’ai souvent eu l’impression de ne pas avoir le choix, de devoir faire avec et de me contenter de ce que j’avais. Ce n’est pas vrai.

Il ne tient qu’à toi, et à un tout petit changement de paradigme, pour voir les choses sous un autre angle.


Je peux t’aider avec ça si tu en ressens le besoin. En janvier prochain, au sein du membership des Warriors on va travailler sur la planification de son année et comment mettre en place une organisation efficace pour atteindre ses objectifs financiers.

Ce qui est drôle, c’est que l’idée de ce prochain challenge m’est venue suite à la publication de cette vidéo qui a été un franc succès. Suprenamment, c’était en pleine dépression que je l’avais tournée et franchement, je n’en attendais pas grand chose. Elle m’avait pris 1h à faire à tout casser. 20 jours plus tard, elle avait généré plus de 700$.

Cette vidéo a été pour moi la lumière au bout du tunnel. Si j’étais capable d’arriver à faire avec si peu, pourquoi je n’arriverai pas à en faire une activité viable en ayant toute la journée pour m’y consacrer ?


Il faut savoir voir les signes que l’Univers nous envoie parfois. Puisse ce message être le petit coup de pouce dont tu as besoin.